Taxes foncières +1000% en 2015

Les taxes foncières sur les terrains constructibles explosent.

Passée inaperçue lors de sa parution en juin 2014, la réforme de la fiscalité des terrains constructibles vacants va probablement mettre un certain nombre de propriétaires en grande difficulté .

En effet, celle ci prévoit pour 2015, dans les zone dites "tendues" (voir liste loi Pinel) la base de la taxe sur les propriétés non bâties mais constructibles. Leur valeur locative cadastrale va être majorée de 25 %, majoration à laquelle il faut ajouter une augmentation de 5 €/m²(qui passera à 10€/m² en 2017).

Cette Loi qui a comme objectif avoué de pousser les propriétaires à vendre, risque effectivement de leur poser de vrais problèmes.

Un exemple :

Le propriétaire d'un terrain de 2000m²  constructible en "zone tendue", avait en 2014 une valeur locative cadastrale de 1000 € portés sur son avis de taxe foncière. La taxe étant de l'ordre de 40% (et pouvant varier selon les collectivités locales), son impôt s'élevait donc à 1000 x 40% = 400€ annuel.


En 2015 : La base de taxation devient : 1000€ + (1000€ x 25%) + (5€ x 2000m²) = 11.250€. La taxe de 40% s'élève donc cette année à  4.500€ (soit une augmentation de 1025%).


En 2016 : même calcul que pour 2015.


En 2017 : La base de taxation passe à 1000€ + (1000€ x 25%) + (10€ x 2000m²) = 21.250€, et le montant de l'impôt annuel à payer sera de 8500€ (+2025% par rapport à la taxe 2014 !)



Bien sûr, sur un terrain plus petit, la conséquence est moindre, mais n'est pas anodine pour autant. 

Alors il y a peut-être urgence à envisager une mise en vente... Contactez au plus tôt le conseiller IMAGIMMO le plus proche de votre terrain.